City Guide Rio de Janeiro

Quelques heures après l’ouverture des jeux olympiques Rio 2016, tu entends sur toutes les chaînes parler du Brésil et autant te dire que ça remue beaucoup de choses au fond de mon petit coeur en sucre. “Muito saudades“ comme dirait Joaquim ! Alors étant donné que ce soir je suis officiellement en vacances, je t’ai rédigé un petit City Guide Rio de Janeiro, la cidade maravilhosa que j’aime tant, pour t’expliquer les quartiers à ne pas louper, les bars où sortir et les visites à faire de la Barra da Tijuca, à Copacabana, Ipanema jusqu’à Gloria et Lapa…

Avant de commencer ce City Guide Rio de Janeiro, on va déjà calmer les esprits des plus hostiles et stressés…

Sécurité

Non le Brésil n’est pas un pays où on est en danger de mort permanent ! Entre mes différents voyages j’y ai passé plus de 3 mois et ne me suis sentie à aucun moment en danger ou même en insécurité. Pour te dire… c’est que je suis moins stressée de traverser Copacabana à 2h du matin que de traverser la place de la Comédie à Montpellier.

Te dire après que c’est ultra safe et qu’il faut faire n’importe quoi, n’importe quand avec n’importe qui… Non. Mais comme dans tous les pays il y a des règles de base à appliquer. Voici quelques tuyaux spécifique au Brasil :

Se transformer en Carioca (carioca = habitant de Rio)

Tu sors donc ton micro short en jean, si un petit bourreler dépasse ça n’est pas grave, ça fait encore plus local. Débardeur et Havaianas, ton sous-tif te sert alors de portefeuille : CB d’un côté et espèces de l’autre. Si en plus de tout ça tu arrives à trainer un peu des pieds avec tes claquettes tu es assurée de passer des vacances paisibles !

City Guide Rio de Janeiro A day in the world Carioca copacabana

Eviter de te balader dans les favelas avec ton dernier Canon 7D à 1200€…

C’est le salaire moyen annuel d’un brésilien. Un peu de pudeur et d’intelligence. Prends ton iPhone, il se fera plus discret dans la poche de ton jean, enfin si tu arrives encore à respirer dedans, moi perso c’est limite après les 2000 pao de queijo que je me suis enfilée.

Préférer le taxi le soir

S’il ne s’arrête pas au feu rouge et qu’il roule à 130 en ville c’est normal. C’est pour éviter justement le car-jacking. Be cool 🙂

Laisser ses bijoux et ses papiers à l’hôtel…

Quand je vois certains voyager, je me dis que c’est encore utile de le préciser.

City Guide Rio de Janeiro A day in the world Carnaval Brasil

Ne pas faire le cercle formé par le pouce et l’index qui signifie chez nous que tout va bien…

Car là bas ça veut dire d’aller te faire foutre. Un pouce en l’air juste suffira en disant un petit  » Tudo Bom ».

City Guide Rio de Janeiro A day in the world Praia Arpouador

Rentrer vos seins les filles…

Même si le Brasil est le pays du culte du corps, des formes et de la sensualité il est strictement interdit de faire du topless. Par contre vous pourrez avoir un string de la taille d’une paille, ça ne pose pas de problème.

Ambiance & convivialité

Je ne connais pas un pays au monde qui l’égale… Ou peut être la Colombie… Mais franchement les gens sont d’une gentillesse hors du commun. Toujours le sourire, la bonne humeur… Heureux malgré la réalité économique qui est tout autre pour la majorité d’entre eux. Alors même si en ce moment avec Rio 2016 on nous montre tous les reportages sur les favelas, la drogue, la corruption… entre nous c’est une manière d’éviter de parler de celle qu’on a en France, toujours plus facile de parler des autres… J’aimerais bien qu’on garde plutôt en tête le pays de la vie, du sourire, de la danse et de l’amour… Qu’on se le dise, il n’y a pas plus romantique qu’un brésilien. Je suis d’ailleurs sur un projet d’article sur les conseils de Chacha pour vous parler « Love in the world » enfin love et pas que… Je sens que cet article sera le plus lu du blog !

Donc en résumé, peu importe ce que vous ferez, vous êtes sûr de croiser des gens adorables, plein de joie et d’humour qui vous ferons adorer ce pays si incroyable.

Sao Gonzalo Paraty blog voyage a day in the world

Visiter Rio de Janeiro

Pão de Açucar – Pain de sucre

A 396 mètres au dessus de Rio, une nature abondante et des singes t’attendront au sommet. Je rappelle qu’il est possible de monter une face en escalade. On sait jamais si certains veulent transpirer un peu plus. Tu pourras admirer la baie de Guanabara et le littoral, ainsi que le Christ au loin si le ciel est bien dégagé.

City Guide Rio de Janeiro A day in the world pao do acucar

City Guide Rio de Janeiro A day in the world pao do acucar  Pao de Acucar Rio de Janeiro

City Guide Rio de Janeiro A day in the world pao do acucar

Cristo Redentor au sommet du Corcovado

Située aux portes de la forêt de Tijuca, la statue est l’oeuvre du français Paul Landowski et l’ingénieur brésilien Heitor da Silva Costa. Elle fait 1145 tonnes et ne mesure “que“ 33m de haut. Sa spécificité : elle est visible de tous les quartiers de la ville. C’est très différent du Pão de Açucar alors n’écoute pas les gens qui te diront qu’il faut faire l’un ou l’autre et que c’est la même chose. Rien à voir… et lui j’ai eu des papillons dans le ventre ! J’ai même acheté une chaine avec le Christ dans le métro de Rio… te dire ! Si possible, le faire au coucher du soleil. Les couleurs et reflets sont magnifiques.

corcovado City Guide Rio de Janeiro A day in the world

IMG_0795 (1) IMG_0809

IMG_0879

Survoler Rio de Janeiro en hélico

Un rêve même si le temps n’était pas forcément au top… Ca permet vraiment de se rendre compte de l’immensité de cette ville, de sa construction et des reliefs. A faire avec Helisight Rio – vendas@helisight.rio

hélico City Guide Rio de Janeiro A day in the world

hélico City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Jardim Botanico

Pas de bol j’y suis allée un jour de pluie (le même que l’hélico en fait) mais c’était tout de même magnifique. Plus de 8000 espèces de plantes, orchidée, cactus, cascades et entre deux branches le Corcovado qui veille sur la ville. Le petit café est mignon pour boire une citronnade bien fraîche.

Jardim Botanico Rio de Janeiro City Guide Rio de Janeiro A day in the world Jardim botanico Rio de janeiro

Lever du soleil sur Copacabana

Franchement pas grand chose à ajouter… juste que tu seras étonnée de voir le nombre de personnes qui font leur running à 5h du matin sur l’avenida Atlantica.

lever de soleil copacabana City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Les favelas

Pas de la curiosité mal saine, mais juste l’envie de voir de ses propres yeux certaines choses. Je suis donc allée arpenter les rues de la Favela da Rocinha qui s’étend aujourd’hui sur plus de 145 hectares et héberge plus de 80 000 habitants. J’avoue que tu fais pas trop la belle quand tu arrives là. Les murs sont effectivement très étroits, les trottoirs quasi inexistants, les maisons sont construites les une sur les autres et tiennent on ne sait comment. Mais il y a des banques, des commerces et une réelle activité économique à l’intérieur (je ne parle pas de celle de l’héroïne et de la prostitution).
Rio compte plus de 900 favelas qui abriteraient environ 30% de la population.Je recommande de le faire avec un guide plutôt et pour vous donner une idée avant d’y aller, je vous recommande le film La Cité de Dieu (film) de Fernando Meirelles et Katia Lund retraçant la vie d’un jeune.Pour info, « Favelas » est à l’origine une fleur qui poussait sur la montagne Morro da Favela, d’où venait les soldats assez pauvres qui ont combattu durant la guerre de Canudos. Lorsqu’ils sont revenu sur Rio, ils ont alors donné ce nom en mémoire, et depuis 1909 cela a été associé aux quartiers pauvres.

Favelas City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Favelas City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Favelas City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Favelas City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Favelas City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Les plages de Copacabana, Arpoador (surf), Ipanema et Leblon

La plus grande salle de sport au monde ! En fonction de la saison il s’agit de 2 lieux vraiment différents. Je t’ai mis des photos en février (pleine saison) où tu ne peux pas poser ton paréo tellement il y a du monde. Les gens ne s’allongent pas, mais sont plutôt dans l’eau ou assis sur des chaises, un peu comme les plus de 80 ans chez nous !
En septembre c’est la fin de l’hiver mais il fait tout de même en moyenne 22° et tu peux voir des vagues immenses.A ne pas rater sur la plage : le vendeur de maillot accrochés au parasol en mode poulpe, la vente de mini doses de protection solaire et surtout… les vendeurs de Coco Gelado et les tournois de beach (soccer et volley) quand le soleil commence à tomber.

Copacabana City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Copacabana City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Copacabana City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Copacabana City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Copacabana City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Copacabana City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Copacabana City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Copacabana City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Copacabana City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Sauter en deltaplane de la forêt de Tijuca

Tu sautes de la Pedra Bonita à 510 m de haut de la montagne de Tijuca avec un gars que tu connais depuis 5 minutes. Tu t’apprêtes à courir sur 10 mètres et à te jeter dans le vide, juste tenue par un mousqueton. Moment magique.Pour avoir tester aussi le parapente, ça n’a rien a voir. Là tu as vraiment la sensation de voler. C’est incroyable. La baie de Rio vue comme un oiseau de Tijuca. J’ai adoré ! N’hésite pas à négocier le prix, un peu comme dans le souk de Marrakech !

Voir ma vidéo : ici

Deltaplane tijuca City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Deltaplane tijuca City Guide Rio de Janeiro A day in the world Deltaplane tijuca City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Voir un match de foot au célèbre Maracaña

Inauguré en 1950, il a été refait en 2013 lors de mon premier passage. C’est encore le plus grand stade du monde avec près de 79 000 places. L’ambiance te donnera la chair de poule. Juste dingue de voir même sur des petits matchs de championnat la ferveur des supporters. A vivre une fois dans sa vie qu’on soit fille ou garçon et qu’on aime ou pas le foot. C’est taré ! Ce que j’ai aimé c’est le mélange des gens. Il n’y a plus de blancs, de noirs, de riches, de pauvres, de vieux, d’enfants… Il n’y a que des amoureux de foot qui n’hésiteront pas à te prendre dans leur bras en hurlant à la première occas’.Pour ma part je suis allée voir un match de ligue entre Flamingo, un des club de Rio, et Joinville et on a gagné… Goalllllllllll !

Maracana stadium

Maracana stadium

Quartier Santa Teresa

Avec son célèbre petit tram Bonde Rio, c’est un peu le Montmatre de Rio. Un quartier d’artistes avec plein de petites boutiques de créateurs, des salons de thé, des cafés philo, des mini salle de cinéma d’auteurs… L’essence même de la culture. Sympa de prendre le vieux tram pour descendre jusqu’à Lapa, le quartier qui est en dessous. Le tram passe sur les arcades et en plus le trajet est gratuit !

Santa Teresa City guide Rio de Janeiro A day in the world  Santa Teresa City guide Rio de Janeiro A day in the world

Santa Teresa City guide Rio de Janeiro A day in the world

Santa Teresa City guide Rio de Janeiro A day in the world

Santa Teresa City guide Rio de Janeiro A day in the world

Quartier Lapa

Idéal pour les bohèmes… chics ou pas, vous y trouverez les arches et l’escadaria Selarón ou d’Escadaria do Convento de Santa Teresa, un quantité de street art incroyable. Les bars et les restaurants se suivent sur l’avenue principale et le soir c’est une véritable fourmilière. De jour et de nuit le lieu est méconnaissable. Les deux sont à faire.

Lapa City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Lapa City Guide Rio de Janeiro A day in the world Lapa City Guide Rio de Janeiro A day in the world Lapa City Guide Rio de Janeiro A day in the world

escalera selaron rio de janeiro a day in the world

escalier selaron blog voyage a day in the world

Lapa City Guide Rio de Janeiro A day in the world Lapa City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Lapa City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Lapa arcos City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Lapa City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Museu de Arte Moderna

J’ai atterri là un peu par hasard en continuant à marcher de Lapa et c’était plutôt top. A l’extrémité nord du Parque do Flamengo, le musée accueille régulièrement des expos spéciales et des événements. J’ai assisté pour ma part à une compétition de skate. Ambiance stylée et décontract’. Différent de ce que j’ai l’habitude de vivre au Brésil au niveau de l’esprit. C’était vraiment cool. N’hésite pas à regarder le programme avant d’y aller.

IMG_1765

IMG_1738  IMG_1747 IMG_1670

Quartier Centro

C’est la partie historique avec tous les monuments coloniaux comme le théâtre et les 300 églises… je fais l’impasse sur cette partie. Le Lonely sera sans aucun doute meilleur que moi 🙂

Où dormir à Rio de Janeiro ?

J’ai testé pour toi 3 plans totalement différents :

Bonita Ipanema Hostel

Petite pousada toute rose, idéalement située à 3 blocs de la plage chic d’Ipanema. Tu pourras aller faire ton footing tous les matins, comme moi (blague / sourire / même éclat de rire). L’hôtel est vraiment clean, avec une mini piscine pour se tremper en rentrant de la praia. Il y a des chambres doubles et des dortoirs. Pour ma part j’étais en dortoir, c’est un peu l’usine mais j’ai rencontré des personnes tellement géniales que ça valait le coup de se plier en quatre pour arriver à s’allonger ! La team Bonita Ipanema reste parmi les top 5 de rencontres, en particulier Marco et Alessandra suite à la nuit de dingue que nous avons passée dans les clubs de Lapa. Muito legao!

City Guide Rio de Janeiro A day in the world Bonita Ipanema

City Guide Rio de Janeiro A day in the world Bonita Ipanema  City Guide Rio de Janeiro A day in the world Bonita Ipanema

City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Rio Soleil : la maison d’hôte de Michel

Déco horrible et petit déj du même niveau… tu dois donc te demander pourquoi je t’en parle… mais Michel est un concept à lui tout seul. Tu peux pas être mieux placé, entre Copacabana et Ipanema… à un bloc de la plage dans la Rua Francisco Sà. Si tu vas à Rio… et bein tu vas chez Michel de ma part. Il se souviendra bien de moi car je lui avais laissé un sac énorme pendant 2 mois dans sa chambre en attendant la fin de mon trip. Une chose est sûre, tu seras comme à la maison. Ambiance garantie à partir de 18h quand il prépare la Caïpi pour tous ses hôtes. Moment de partage, de rencontres et de bonheur assuré.
PS : embrasse « My Love » (sa femme) et Angel (son caniche blanc) de ma part ! Aussi sa fille a une agence de voyage donc possibilité d’organiser des tours avec elle.

Windsor Hoteis Copacabana

C’est le dernier petit bijou que j’ai testé… Pas vraiment le même standing que les autres. Un 4**** canon sur la plage avec piscine en rooftop. Je n’en dis pas plus… Les photos feront le job.

Windsor Copacabana City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Copacabana view City Guide Rio de Janeiro A day in the world

Où manger à Rio de Janeiro :

Pour être clair, à part les fruits et les churrascaria… peu de chance de te régaler. Heureusement que j’ai alterné avec des sushis, des libanais… car des semaines de nourriture do Brasil c’est dur ! Mais j’ai tout de même quelques petites adresses à te recommander.

market sur ipanema city guide a day in the world

Palace Churrascaria

Au coeur de Copacabana, un lieu juste incroyable. Vegan et végétarien s’abstenir ou vous pourriez repartir dans une civière. Parmi les meilleures viandes que j’ai dégustées. Les serveurs passent environ toutes les 2 min avec des brochettes géantes sur lesquelles ils te découpent ce que tu souhaitent. Just crazy. Si vous devez en tester une c’est celle-ci !
R. Rodolfo Dantas, 16 – Copacabana, Rio de Janeiro

La Bicyclette

Pour un brunch aux portes du sublime Jardim Botanico.
Rua Jardim Botânico 1008 – Espaço Tom Jobim – Rio de Janeiro

Zuka

Pour ses grillades du côté de Leblon avec son chef connu

Belmonte

Pour prendre l’apéro et goûter les meilleures empanadas et Pao de Quiejo du quartier !

Et franchement… j’ai pas d’autres resto à vous recommander. Je grignotais souvent des trucs dans la rue en mode tapas pour goûter un peu de tout. PS : N’oubliez pas de goûter la célèbre feijoada (au moins une fois)

Où sortir à Rio de Janeiro ?

Lapa reste le meilleur quartier niveau ambiance… faites juste attention aux petites rues parallèles et ne vous étonnez pas si un mec se mets à pisser devant vous dans la rue. Expérience check… mais c’est rare lol

Carioca da Gema

Ambiance au top au rythme de la samba…
Av. Mem de Sá, 79 – Centro, Rio de Janeiro

Rio Scénarium

Beaucoup de touristes mais ça reste un lieu vraiment magnifique avec des groupes de qualité qui passent et un cadre sublime dans un vieil immeuble colonial sur plusieurs étages.
Rua do Lavradio, 20 – Centro, CEP 20230-070 – Rio de Janeiro

Et après je te laisse trainer dans les rues de Lapa et t’arrêter où bon te semble au rythme de la samba et de la Bossa Nova ! Si par contre tu veux de la musique type Hip-Hop, rock et autre musique plus actuelle, il te faudra aller dans le quartier de Botafogo.

IMG_1081

Apprendre la Samba

Je te recommande le club Samba Dancer. Idéal pour apprendre quelques bases et profiter pendant un premier séjour ! Si tu en veux plus, je te conseille de venir pendant le Carnaval où des centaines d’écoles de Samba défilent dans les rues avant d’arriver au Sambodrome.

Shopping à Rio de Janeiro

  • Havaianas est clairement l’incontournable. Tu trouveras des boutiques à tous les coins de rues, favelas comprises. Par contre, évites de dire à tes potes que tu pars au Brésil sinon tu te retrouveras avec 15 paires à ramener.
  • Ipanema : la marque fait des sandales également, mais inutile de chercher partout les bracelets les filles. J’ai fait des dizaines de boutiques et ils ne connaissent pas. C’est un peu comme le Petit Marseillais… il n’y a que le nom.
  • Bathsuit… pour ce qui est des maillots il est clair que les coupes sont très différentes des nôtres. Déjà la majorité dépareille le haut du bas et au niveau de la culotte, tu auras l’impression d’avoir inversé le devant et le derrière mais non… c’est bien ça !
  • Côté fringue tout est cher et pas de super qualité.
  • Un gros centre commercial Rio Sul – Rua Lauro Müller, 116 – Botafogo, Rio de Janeiro – regroupe des centaines de boutiques. Idéal un jour de pluie ou de forte chaleur (oui tous les prétextes sont bons).
  • Feira Nordestina : original si vous ne comptez pas visiter la région Nordeste du Brasil, ça vous donnera un avant goût des spécialités et des produits artisanaux.
    Campo de Sao Cristovao – Rio de Janeiro.

Un guide 100% carioca que je recommande, parce qu’il est complètement génial et qu’il connait sa ville par coeur et qu’en plus il parle français… Renan Pimentel – brasil.rio.tur@gmail.com – +55 (21) 99328-9995 / Tu peux le contacter de ma part.

J’espère que ce city-guide de Rio de Janeiro te donnera envie de découvrir ou redécouvrir cette ville aux milles visages, peuplée d’histoire et de différences. Pour l’apprécier, je recommande de se laisser porter par la musique et les rencontres.

___

Je vous glisse une map pour vous repérer !

carte rio de janeiro

PS : Bravo Teddy Riner pour la flamme… Fière que tu portes nos couleurs. Tu vas gérer comme un chef et tu vas tout rafler ! #AllezLesBleus #Rio2016

Aussi, quelques voyages intéressants pour découvrir le Brésil autrement avec Comptoir des Voyages


Photos : © Marie Frayssinet (A day in the world – Blog voyage)

Créatrice et auteur du blog A day in the world (depuis 2012) Fondatrice de l'agence de communication Babouche Advertising (2013)

Comments

4 Comments
  1. posted by
    corinne
    Août 7, 2016 Reply

    Très beau reportage, magnifiques photos et de bonnes adresses ! Le billet parfait pour nous donner envie de voyager. Pourtant ce n’est pas une destination qui me tente. J’ai tellement de pays qui me font envie ! En priorité New York qui est programmé au printemps prochain ! Si tu as de bons plans je suis à l’écoute. Des bises jolie globe trotteuse.

    • posted by
      Marie • A day in the world
      Sep 26, 2016 Reply

      Coco il faut que je te fasse passer les plans de NYC que j’ai aussi !

  2. posted by
    Delph
    Août 10, 2016 Reply

    souvenirs, souvenirs…mention spéciale pour le romantique brésilien et « my love » !!

  3. posted by
    Où dormir en voyage ? – A day in the world – Blog voyage
    Nov 19, 2016 Reply

    […] mes plus beaux hôtels reste le Windsor sur Copacabana à Rio de Janeiro.  Découvre mon City Guide de Rio de Janeiro […]

Laisser un commentaire

Join to Instagram

Sur mon compte Instagram on voyage au quotidien !

%d blogueurs aiment cette page :